- Des jeux des exercices issus du théâtre de l’Opprimé . Ceux-ci permettent de faire connaissance, de créer une cohésion et une dynamique de groupe, de commencer à réfléchir sur les problématiques (notamment au travers des notions de pouvoir, d'oppression et d'émancipation). Ces jeux permettent de se rencontrer différents, en corps, en mouvement, d'appréhender des techniques de théâtre et d'improvisation. Les participants sont ainsi invités à se mettre en jeu, à être attentif aux autres, à prendre confiance en eux et en leur propositions, à se découvrir différemment…

 

- Les débats mouvants : L'animation de ce débat permet à chacun de se positionner de chaque côté d’une ligne imaginaire selon son positionnement vis-à-vis d'une affirmation ou questions clivantes sur le thème ciblé.

Chacun s’organise ensuite avec ses proches voisins (qu'il ne connaît pas forcément) pour élaborer un argumentaire percutant afin de convaincre les personnes de l’autre côté.

Une fois le débat engagé, les participants traversent la ligne quand ils sont sensibles à l’argument énoncé. Il est possible de changer plusieurs fois de camp. Il n'y a pas de justification ni de réponse à donner. Il y a échange de points de vue contradictoires argumentés.

 

- Le théâtre image :

Le théâtre image permet de décrypter les images du corps ou les masques sociaux que nous utilisons habituellement sans en avoir conscience. La place des uns par rapport aux autres est mise en évidence, la parole devient subsidiaire.

Cette étape permet surtout aux spectateurs de faire ses premiers pas sur scène en faisant des propositions de transformation de la situation perçue comme insatisfaisante.

 

- Le théâtre forum parlé :

Qu’il soit parlé ou en image, le théâtre forum met en scène des situations problématiques et invite

les spectateurs à jouer les possibilités de transformations. Il permet ainsi d’analyser des situations

et d’élaborer des stratégies de résolutions. Le spectateur devient “spect-acteur”.

Ce dispositif souple, interactif permet de donner des informations sur des sujets tabous, de

questionner les représentations et les pratiques de chacun.

 

- Les autres outils d'éducation populaire, de communication… ?